Blog de GOLDEN-AGE-OF-HOLLYWOOD Alfred HITCHCOCK est un réalisateur britannico-américain, également producteur et scénariste, né le 13 août 1899 à Leytonstone (en) (Grand Londres) au Royaume-Uni et mort le 29 avril 1980 à Bel Air à Los Angeles aux États-Unis. Après une carrière à succès dans son pays natal à l'époque du cinéma muet et au début du cinéma sonore, HITCHCOCK part s'installer à Hollywood. En avril 1955, il acquiert la citoyenneté américaine, tout en conservant sa citoyenneté britannique. Au cours de ses quelque soixante années de carrière, il réalise cinquante-trois longs métrages, dont certains comptent, tant par leur succès public que par leur réception et leur postérité critiques, parmi les plus importants du septième art : ce sont, entre autres, "Les 39 Marches", "Les Enchaînés", "Fenêtre sur cour", "Sueurs froides", "La Mort aux trousses", "Psychose", ou encore "Les Oiseaux". Pionnier de nombreuses techniques dans le genre du thriller, HITCHCOCK, « le maître du suspense », est considéré comme l'un des réalisateurs les plus influents sur le plan stylistique, installant les notions de suspense et de MacGUFFIN dans l'univers cinématographique. Ses thrillers se caractérisent également, le plus souvent, par une habile combinaison entre tension et humour. Ses thèmes récurrents sont la peur, la culpabilité et la perte d'identité. Un thème que l'on rencontre aussi fréquemment dans ses ½uvres, avec certaines variations, est celui de l'innocent persécuté. Doué par ailleurs d'un sens aigu de l'autopromotion — notamment au travers de ses caméos — , HITCHCOCK demeure aujourd'hui l'une des personnalités du XXème siècle les plus reconnaissables et les plus connues, à travers le monde. Souvent considéré comme l'un des plus grands réalisateurs britanniques, il tient la première place sur une liste dressée en 2007 par des critiques cinématographiques pour le Daily Telegraph, avec le commentaire : « Sans aucun doute le plus grand cinéaste à émerger de ces îles, HITCHCOCK a fait davantage qu'aucun autre réalisateur pour façonner le cinéma moderne, lequel sans lui serait tout à fait différent. Il possédait un flair pour la narration, en dissimulant avec cruauté (à ses personnages et au spectateur) des informations cruciales et en engageant comme nul autre les émotions du public. » Alfred HITCHCOCK était Knight Commander (chevalier commandeur) de l'Ordre de l'Empire britannique.


[ Fermer cette fenêtre ]